Quelle est la relation entre les paris sportifs et les cotes?

La relation est très étroite.

Quiconque accepte des paris sportifs doit pouvoir définir la probabilité de perdre une équipe (ou un cheval ou autre) et récompenser le parieur en conséquence.

Supposons que a et b soient deux équipes, pour simplifier le volleyball.

Sur la base du passé, des confrontations directes et des derniers matches, on estime qu’une chance de gagner (disons de 25%) est de 0,25 et que b, évidemment, est de 0,75.

Un jeu équitable est que si vous gagnez 1 euro sur un et gagnez, vous gagnez 0,75 euros ou recevez 1,75 euros (en supposant que 1 euro ait déjà été payé).

Un très bon professeur de statistiques m’a dit qu’il n’y avait qu’un seul moyen de gagner aux paris est de ne pas jouer.

parissportif.org