Optez pour le VSL pour vos soins de santé

taxi vsl
5/5 - (3 vote)

Le VSL fournit uniquement un transport assis et non médicalisé, plutôt qu’un transport sous surveillance médicale. Il convient donc aussi bien aux visites médicales courantes qu’aux visites non urgentes. En théorie, l’objectif principal de ce type de transfert est de rendre plus accessibles les soins récurrents, tels que la dialyse ou la chimiothérapie.

En quoi le fait de voyager en VSL plutôt qu’en taxi conventionné influe-t-il sur votre prescription médicale de transport (PMT) ? Votre caisse d’assurance maladie peut refuser de prendre en charge le coût des services de transport médical. Cela implique que vous ne serez pas remboursé et que vous devrez payer la totalité de la somme due à l’entreprise.

Malgré le vieillissement de la population et l’évolution du système de soins de santé, le secteur du transport médical est en constante expansion depuis plusieurs années. Cette évolution peut être attribuée à l’augmentation du recours à l’hospitalisation à domicile, qui nécessite un déplacement plus important des patients (Étude sur le secteur du transport médical réalisée pour la Fédération nationale des transporteurs sanitaires).

Dans le cadre de ses soins courants, un patient peut être amené à se rendre à l’hôpital. S’il ne dispose pas d’une voiture confortable et adaptée, ses déplacements peuvent être plus contraignants, surtout si son état de santé est mauvais. Selon les circonstances, il peut avoir besoin ou non des services d’un chauffeur privé. Par conséquent, la meilleure option de secours est le véhicule sanitaire léger. En cas d’urgence, une cabine VSL fonctionne de la même manière qu’une ambulance.

Bien que le VSL et la cabine agréée par la CPAM soient tous deux destinés à transporter des patients assis, la cabine est unique en ce sens qu’elle peut également être utilisée pour de simples excursions privées ou professionnelles en dehors du transport de patients. Elle peut également transporter plus ou moins de patients, alors que le VSL, quel que soit le modèle, ne peut transporter que trois personnes.

En cas d’accident du travail ou lorsque le patient souffre d’une affection corporelle ou psychologique qui nécessite une aide au déplacement, le taxi loué peut intervenir.

Des escortes professionnelles sont disponibles pour satisfaire les exigences spécifiques de chaque client ou groupe. Ils vous accorderont une grande attention et feront preuve d’empathie afin de rendre votre voyage aussi confortable que possible.

Si vous avez besoin de vous allonger ou d’être partiellement assis tout au long de votre voyage, le transport VSL est l’alternative idéale. Si vous devez être surveillé, sous oxygène, sous perfusion, brancardé, porté ou transporté dans des conditions aseptiques, faites appel à un VSL ou à un taxi de location.

Une seule ordonnance du médecin peut suffire à couvrir les frais de transport médical. Le médecin cherchera avec vous l’établissement de soins le plus pratique et le moyen de transport le plus rentable pour votre cas particulier. En revanche, le choix d’un mode de transport moins coûteux ne vous coûtera rien.

Pour être clair, un VSL ne répond pas exclusivement aux appels à l’aide en cas d’urgence sanitaire, ce qui le différencie d’une ambulance typique. Une cabine VSL peut s’avérer utile dans de nombreuses situations.

La Caisse Primaire d’Assurance Maladie leur a accordé une convention et un agrément, ce qui les distingue des taxis ordinaires (CPAM). En d’autres termes, les Taxis Conventionnés ont été agréés par la préfecture et ont signé une convention avec la CPAM, ce qui leur confère l’autorité et la légitimité pour assurer les services de transport sanitaire.