Les services de transport médicalisé

taxi VSL
5/5 - (2 vote)

Le système de santé français est considéré comme l’un des meilleurs au monde. C’est aussi l’un des systèmes de santé les plus chers d’Europe. La France a un très bon système de santé qui fournit des soins médicaux de qualité à tous les résidents. La France dispose de différents services de transport médicalisé pour les patients et les blessés.

Le transport médical d’urgence est disponible pour toute personne qui en a besoin. Ils peuvent être emmenés à l’hôpital le plus proche ou à l’hôpital le plus proche qui peut traiter leur état en fonction de sa gravité. Ce service est disponible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, 365 jours par an.

Le taxi agréé par la CPAM est un « taxi classique » qui a été agréée par la Caisse Primaire d’Assurance Maladie de son département. Cette démarche peut être effectuée sur n’importe quelle branche de la structure. Par exemple, un taxi de Haute-Savoie, comme ce vsl à Annecy, qui souhaite transporter des malades assis doit en informer la CPAM d’Annecy.

Dans certains cas, la couverture peut être étendue de 65% à 100%. C’est notamment le cas pour les personnes atteintes d’une ALD (Affection Longue Durée), comme le diabète ou le cancer.

Le médecin doit remplir la « prescription de transport médical ». Elle doit être remplie avant le départ (le formulaire est normalement en possession de votre médecin).

Si vous avez besoin d’un transport en position couchée ou plutôt assise, le VSL est la solution idéale. Si vous avez besoin d’une surveillance supplémentaire, d’oxygène, de perfusion, de brancardage, de portage ou d’un transport aseptique, n’hésitez pas à réserver un VSL ou un taxi classique.

Par rapport aux ambulances, les véhicules VSL ne sont pas adaptés aux scénarios d’urgence tels que les accidents ou les naissances.

N’oubliez pas que, dans certains cas, les frais de déplacement sont pris en charge à hauteur de 100 %, que vous preniez un taxi, un VSL, une ambulance, les transports publics ou votre propre véhicule.

Avant de prendre un taxi dans le cadre de votre bon de transport médical, vérifiez par téléphone avec la compagnie qu’elle a des accords avec votre caisse d’assurance maladie. De cette manière, vous pourrez demander le remboursement des frais de transport et peut-être même bénéficier d’un transport gratuit si le transporteur utilise le système des tiers payants.

Votre état de santé vous empêche de vous rendre seul à une visite médicale ? La CPAM prend en charge vos frais de transport si vous avez besoin d’aide ou d’être accompagné.

Si votre état de santé vous permet de voyager assis, le taxi VSL est votre meilleure alternative.

Quel que soit le type de transport médical que vous choisissez, le coût est quasiment identique. Toutefois, il varie selon le lieu et la convention collective. Cela n’a toutefois aucune incidence sur le taux d’indemnisation de la sécurité sociale.